Des usages traditionnels aux nouvelles finalités scientifiques : quels paysages pour les algues ?
2012
Sophie Litzler

Extrait de : "Perceptions scientifiques du monde marin"
Sous la direction de Jean-Pierre Gély
135e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Neuchâtel, 2010
Textes de Rita Auriemma, Alain Coutelle, Christian C. Emig, Snjezana Karinja, Sophie Litzler, Bénédicte Percheron
Éd. du CTHS
2012
p. 53-70
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Les algues sont une ressource marine qui offre des paysages singuliers. Du XVIIe au XXe siècle, la perception des paysages de l’algue évolue ; des « excréments de l’abîme » décrits par Alain Corbin aux peintures de Paul Gauguin, nous soulignons un processus d’artialisation. Aujourd’hui, la culture des algues à des fins alimentaires, pharmaceutiques et énergétiques constitue des paysages inédits : à l’artialisation des usages traditionnels s’ajoute une artificialisation des paysages liée à l’exploitation de la biomasse algale. Notre article propose une étude paysagère des valorisations de cette ressource marine à partir des travaux d’historiens, des sources picturales et des projets d’aménagement. Il intègre un volet méthodologique avec des dessins légendés justifiant l’importance du paysage pour comprendre les dynamiques géographiques de l’algoculture, et s’appuie sur des travaux de géographes pour mettre en évidence l’identité patrimoniale et paysagère des algues.

Algae as a marine resource offer unique landscapes. Between the seventeenth and the twentieth century, the perception of the landscape created by algae evolved, from the “excrement of the abyss” as described by Alain Corbin to the paintings of Paul Gauguin, we shall present a process of “artialization”. Today the cultivation of algae for food, pharmaceutical and energy purposes creates some amazing landscapes. Our paper proposes a landscape study of the valuations of this marine resource based on the work of historians, pictorial sources and development projects. It includes a methodological part with captioned drawings justifying the importance of landscape to understand the geographical dynamics of seaweed farming. This study is based on the work of geographers to reveal the identity and landscape heritage of algae.