La musique militaire en temps de paix : un lien entre civils et militaires
2013
Mylène Pardoen

Extrait de : "Temps de la guerre versus temps de la paix : l'expression musicale comme agent du lien social (édition électronique)"
Sous la direction de Marie-Barbara LE GONIDEC
136e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Perpignan, 2011

Marie-Barbara LE GONIDEC, Claude RIBOUILLAUT, Éric SAUDA, Patrice MARCILLOUX, Vanessa ALBERTI, Dima SABER et Walid El HOURI, Mylène PARDOEN
Paris, Éditions du CTHS
2013
p. 83-92
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Réglementées dès François Ier, les musiques militaires font partie du patrimoine musical militaire autant que civil. Ce genre à part entière participe à la fois au temps de la guerre et à celui de la paix, et établi un lien entre guerre et paix. Lier la guerre et la paix semble d'ailleurs être une des fonctions de ces musiques militaires. Il en est ainsi des musiques d’ordonnance qui rythment la vie des militaires pendant la guerre comme en temps de paix et qui impactent parfois directement la vie des civils. En évoquant les musiques d’ordonnance, cet article met en avant l'existence d'un lien entre guerre et paix, mais surtout entre militaires et civils, et montre comment ces musiques participent au cadrage et à la maîtrise du temps par les militaires, tout en mettant en place une communication à destination des civils. Il s'appuie entre autres sur les rares ouvrages existants, notamment le Manuel de musique militaire de Georges Kastner, Histoire de la musique militaire de Michel Brenet ou celle de Edmond Neukomm qui restituent l’histoire de ces musiques, sans réellement rendre compte de leur implication dans les divers processus guerre-paix et civil-militaires, ce que nous essayons de montrer ici.