Une nouvelle vie pour un vocabulaire gastronomique non conventionnel ?
2014
Guylaine BRUN-TRIGAUD

Extrait de : "Des mets et des mots (édition électronique)"
Sous la direction de Nicole LEMAITRE,
138e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Rennes, 2013

Annick Batard, Guylaine Brun-Trigaud, Louis Bergès, Jean-loup D'hondt, Stavroula Kampougeri, Marie-pierre Zannier
Paris, éditions du CTHS
2014
p. 17-23
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
En 1996, nous avions établi, avec Marie-Rose Simoni-Aurembou, une comparaison entre les dénominations facétieuses ou non conventionnelles des mets dans les menus de fête (mariages, baptêmes, etc.) du Perche et du Berry. Le corpus s'étendait sur tout le xxe siècle, avec près de six cents menus dont le contenu avait été intégré dans une base de données. Si le vocabulaire recueilli s’avérait riche et créatif, il nous avait semblé que cette vogue était alors en déclin et en passe de disparaître.Or, il semblerait qu'aujourd’hui les dénominations non conventionnelles connaissent un nouvel engouement : des recherches sur le web permettent de recueillir des listes considérables de termes pour reformuler les menus. Je me propose donc de reprendre notre corpus et de faire une nouvelle comparaison, presque vingt ans après, pour voir comment les faits ont évolué (nouveauté, vocabulaire commun, disparition) et de tenter d'analyser ce phénomène en renouveau, en parallèle à nos recherches antérieures.