Du champ à la table : thèmes alimentaires chez les agronomes romains (IIe siècle av. – Ier siècle apr. J.-C.)
2014
Marie-Pierre ZANNIER

Extrait de : "Des mets et des mots (édition électronique)"
Sous la direction de Nicole LEMAITRE,
138e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Rennes, 2013

Annick Batard, Guylaine Brun-Trigaud, Louis Bergès, Jean-loup D'hondt, Stavroula Kampougeri, Marie-pierre Zannier
Paris, éditions du CTHS
2014
p. 54-67
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
La fonction essentielle du grand domaine est de produire des denrées - c’est aussi un lieu où on les consomme, d’où la richesse des thèmes liés à l’alimentation dans le corpus agronomique romain. Un tour d’horizon des productions alimentaires met en évidence l’augmentation de leur nombre comme de leurs variétés entre le IIe s. av. et le Ier s. apr. J.-C. Quant au réceptaire de Columelle, il livre de précieuses indications sur les provisions domestiques d’une villa et sur le modèle alimentaire des Romains au Ier s. ap. J.-C. Enfin, Varron offre une vue singulière sur la convivialité dans l’enceinte des villas, qui est devenue pour les élites de son temps un instrument de sociabilité et de distinction sociale. À ce titre, les cenae, leur mise en scène et leurs mets luxueux contrastent de manière implacable avec l’ordinaire contraint des travailleurs serviles.