Les vins au goût d’argile : anatomie d’une tradition plurimillénaire. Le cas d’étude portugais du vin de talha
2014
António José Marques da Silva

Extrait de : "Les Boissons (édition électronique)"
Sous la direction de Patrick Demouy
Actes du 138e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Rennes, 2013
Textes de ‘Ada Acovitsioti-Hameau, Frédérique Durand, Nicolas Garnier, Lionel Izac-Imbert, Laurent Litzenburger, António José Marques da Silva, Fany Maury, Romain Thinon
2014
p. 51-62
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
La technique de fermentation du vin en récipients d’argile remonte au tout début de l’histoire de la vitiviniculture. Cette méthode primitive de vinification s’est perpétuée jusqu’à nos jours dans trois régions du monde ancien : en Transcaucasie, en Espagne et au Portugal. Cet article présente une analyse du cas d’étude portugais dans une perspective transdisciplinaire et transhistorique, ayant pour objectif de comprendre pourquoi et comment cette tradition s’est perpétuée dans cette région de la péninsule Ibérique, prenant comme point de départ la théorie formulée par le géographe Orlando Ribeiro pour expliquer cet archaïsme régional.