Les cuisines des châteaux de l’Eure au moment de la révolution
- 2016
Bernard BODINIER

Extrait de : "Les Cuisines (édition électronique)"
Sous la direction de François BLARY
138e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques

François BLARY, Stéphanie BARDEL, Régis BERTRAND, Bernard BODINIER, Catherine COUSIN, Marie-Noële DENIS, Camille DUSSOL, Thérèse-Marie HÉBERT, Yves HENIGFELD & Sarah GRENOUILLEAU, Florent JODRY, Sandrine KRIKORIAN, Bénédicte ROLLAND-VILLEMOT, Julien VIEUGUÉ, Yvonne-Hélène LE MARESQUIER
2016
p. 36-51
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
La Révolution confisque la propriété de l’Église puis celle des émigrés, qu’elle décide de vendre. Ces décisions frappent aussi les biens mobiliers, dont on fait l’inventaire avant de les aliéner. La thématique de ce congrès donne l’opportunité d’analyser le contenu des cuisines et des pièces de service, à partir des procès-verbaux d’inventaire et de vente du mobilier de seconde origine, en fait surtout des émigrés nobles, de la série Q des Archives départementales de l’Eure. Cette procédure révolutionnaire permet de disposer d’un corpus de plusieurs dizaines de cas facilement accessibles par rapport à la recherche plus aléatoire des inventaires après décès. L’objectif est d’inventorier le contenu matériel de la cuisine et de ses annexes, pour essayer d’en déduire un style de vie nobiliaire.