Les potiers de Martincamp De l’usage des pots de terre dans la cuisine
2016
Thérèse-Marie HÉBERT

Extrait de : "Les Cuisines (édition électronique)"
Sous la direction de François BLARY
138e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques

François BLARY, Stéphanie BARDEL, Régis BERTRAND, Bernard BODINIER, Catherine COUSIN, Marie-Noële DENIS, Camille DUSSOL, Thérèse-Marie HÉBERT, Yves HENIGFELD & Sarah GRENOUILLEAU, Florent JODRY, Sandrine KRIKORIAN, Bénédicte ROLLAND-VILLEMOT, Julien VIEUGUÉ, Yvonne-Hélène LE MARESQUIER
2016
p. 98-114
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
Martincamp est un hameau de la paroisse de Bully (Seine-Maritime). Les terres grésantes de la boutonnière du Pays de Bray, le bois de la forêt d’Eawy et un carrefour pour l’expédition des produits finis ont permis le développement d’un grand centre potier, qui a connu son plus grand développement à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle. Les potiers travaillaient très rapidement, leurs marchandises étaient destinées à une clientèle très populaire, mais ils ont toujours eu le souci d’adapter leur production aux usages auxquels ils les destinaient. Ils décoraient la poterie commune avec des oxydes métalliques. Ils ont travaillé le grès, imperméable grâce à la haute température de la cuisson, mais avec différents degrés obtenus par le maniement de plusieurs engobes fusibles à des températures différentes.