Gestes culinaires et ustensiles de cuisine dans la peinture des XVIIe et XVIIIe siècles ou le travestissement d’une réalité quotidienne
2016
Sandrine KRIKORIAN

Extrait de : "Les Cuisines (édition électronique)"
Sous la direction de François BLARY
138e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques

François BLARY, Stéphanie BARDEL, Régis BERTRAND, Bernard BODINIER, Catherine COUSIN, Marie-Noële DENIS, Camille DUSSOL, Thérèse-Marie HÉBERT, Yves HENIGFELD & Sarah GRENOUILLEAU, Florent JODRY, Sandrine KRIKORIAN, Bénédicte ROLLAND-VILLEMOT, Julien VIEUGUÉ, Yvonne-Hélène LE MARESQUIER
2016
p.151-159
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
L’iconographie culinaire est abondante en France sous l’Ancien Régime et les repas sont souvent représentés. Repas fastueux, repas d’apparat, repas plus intimistes jalonnent ces deux siècles. Mais au-delà de ces repas, qu’en est-il plus précisément de la préparation sans laquelle les mets ne pourraient pas être consommés ? Qu’apprend-on de l’iconographie des intérieurs de cuisine et d’office ? Les scènes de genre et natures mortes choisies pour cette étude sont confrontées aux sources contemporaines afin de dresser, de façon globale, les ustensiles de cuisine utilisés et les gestes réalisés par les personnes travaillant dans les cuisines. On note ainsi la dichotomie existante dans les supports iconographiques utilisés mais aussi les aspects représentés de façon privilégiée et les raisons de ces choix ainsi que la façon dont ces éléments influent sur un travestissement d’une réalité quotidienne.