L’organisation du Service de la bouche dans les palais impériaux et plus particulièrement au Palais de Compiègne
2016
Bénédicte ROLLAND-VILLEMOT

Extrait de : "Les Cuisines (édition électronique)"
Sous la direction de François BLARY
138e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques

François BLARY, Stéphanie BARDEL, Régis BERTRAND, Bernard BODINIER, Catherine COUSIN, Marie-Noële DENIS, Camille DUSSOL, Thérèse-Marie HÉBERT, Yves HENIGFELD & Sarah GRENOUILLEAU, Florent JODRY, Sandrine KRIKORIAN, Bénédicte ROLLAND-VILLEMOT, Julien VIEUGUÉ, Yvonne-Hélène LE MARESQUIER
2016
p. 160-173
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
Au palais de Compiègne, le service de la bouche existait évidemment sous l’Ancien Régime ; deux plans conservés permettent de comprendre l’organisation et l’implantation de ce service à deux périodes ; avant 1832 et sous le second Empire. L’organisation générale des pièces et de leurs fonctions change peu. Seules des aménagements ont lieu. Sous le second empire, le service de la bouche concentre ces activités autour de la cour des cuisines. Ce texte s’appuie sur une réflexion amorcée lors de l’exposition à la Table d’Eugénie qui s’est tenue au Palais national de Compiègne d’octobre 2009 à janvier 2010. Elle a été menée grâce à des recherches en archives, en étudiant les espaces encore existants dans le château de Compiègne et les collections d’ustensiles de cuisine.