Le Portrait : formes, catégories et fonction d'un genre (édition électronique)
2010
Sous la direction de Sandra Costa. 132e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Arles, 2007
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Les contributions réunies dans les actes du colloque "Le Portrait : formes, catégories et fonctions d’un genre", qui s’est tenu à Arles dans le cadre du 132e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, traitent le thème du portrait dans la peinture et dans la photographie, en portant sur les XIXe et XXe siècles. Ce genre a été si considérable dans le domaine de l’art, de l’histoire sociale et de la communication qu’il n’est possible d’en retracer synthétiquement le parcours historique à l’époque moderne et contemporaine qu’en renvoyant – et encore de manière sommaire et arbitraire – à quelques-unes des recherches récentes les plus connues.
La période historique qui forme le contexte de ces contributions sous-entend une articulation fondamentale et controversée pour l’histoire du portrait : tandis qu’au XIXe siècle et plus encore au XXe siècle, la photographie s’affirmait comme le medium autorisant le plus vaste élargissement – au moins quantitatif – du genre, les artistes devaient s’éloigner du portrait naturaliste en accentuant progressivement les aspects subjectifs de leurs toiles.
Toute l’histoire du portrait entre le XIXe et le XXe siècle se relie étroitement aux alternances de succès de la mimesis dans l’art. Mais, dans l’évolution des techniques, dans l’attention apportée à la nature physique ou au caractère moral, dans la plus ou moins grande intensification psychologique, se pliant aux raisons de l’histoire sans pour autant se banaliser automatiquement, ce genre affirme – et les contributions ici proposées en sont le témoignage – son apport à l’histoire de l’art comme à celle du goût.
Table des matières :
Introduction
par Sandra Costa
p. 5

Aurore Hillairet
« Les bourgeois rochelais peints par Louise Rang-Babut et André Brossard »
p. 7

Claire Maingon
« Le portrait divisionniste : un exercice de style »
p. 27

Annick Batard
« Le portrait journalistique : entre approfondissement et anecdote »
p. 39

Commander des articles au format PDF
1- Les bourgeois rochelais peints par Louise Rang-Babut et André Brossard
Aurore Hillairet
Téléchargement gratuit 
2- Le portrait divisionniste : un exercice de style
Claire Maingon
Téléchargement gratuit 
3- Le portrait journalistique : entre approfondissement et anecdote
Annick Batard
Téléchargement gratuit